Nous rejettons et condamnons les préconisations de la Cour des Comptes !!!

tractthumb
Télécharger le tract

La Chambre Régionale des Comptes vient de rendre son rapport.
Lors du Conseil Municipal du 5 février 2016, nous avons été attentifs aux propos concernant les fonctionnaires territoriaux.

La CRC veut faire peser les efforts d’économies structurelles sur le personnel en évoquant, comme une évidence inscrite dans les tables, la comparabilité avec les services de l’Etat.

Exit les heures supplémentaires, soit disant « non pointées », mort du congé libérable comme de la prime de départ en retraite.

Pourquoi ne pas comparer nos rémunérations avec celles des services du Ministère des Finances (+ 30 %) ou encore avec celles des 1 250 fonctionnaires rattachés à l’Assemblée Nationale pour lesquels la presse nous indique que le salaire mensuel moyen est de 7 700 € par mois ?

Avec un niveau de rémunération inférieur au secteur privé et parmi les plus bas de toute la fonction publique, la FPT doit-elle maintenant se couper un bras ?

Parler des quelques euros que l’on pourrait soustraire à du personnel d’exécution fait, peut être, oublier les 40 500 salariés non déclarés pour lesquels l’Etat ne verse … aucune cotisation sociale.

Pendant que ce rapport est donné en pâture aux citoyens désinformés, que l’on nourrit de l’idée que les fonctionnaires sont des privilégiés, la réforme territoriale augmente le nombre d’élus et, depuis le 12 février le gouvernement celui de ses ministres !

Le désengagement de l’Etat ne doit pas peser principalement sur le personnel, ni sur ses conditions de travail