Commissions Administratives Paritaires (CAP) 2018 : Lettre à Monsieur Le Président Maire

Le Syndicat Force Ouvrière écrit à Monsieur Le Président Maire concernant les Commissions Administratives Paritaires (CAP) du 14 juin 2018.

Vous trouverez ci-dessous une copie du courrier, et en suivant ce lien le scan du document original : Lettre à Monsieur Le Président Maire

Nous espérons que ce message sera entendu,
vous aurez les résultats dès demain.


Fédération des Services Publics et de Santé

Syndicat FO des Personnels Territoriaux

VDN – Métropole Nice Côte d’Azur

Nice le 13 juin 2018

 

Monsieur Christian ESTROSI

Maire de Nice

Président de la Métropole NCA

 

Monsieur le Président des CAP de la Ville de Nice, et de la Métropole

 

Nous vous saisissons dans l’urgence de délais dont nous sommes responsables, nous le regrettons.

Nous espérons cependant que vous pourrez prendre connaissance de nos demandes qui sont à nos yeux très importantes pour les agents de vos collectivités.

Comme nous l’avons déjà évoqué lors de séances, les ouvertures de postes à l’avancement sont chaque année insuffisantes.

Vous avez proposé aux comités techniques de la Métropole et de la Ville des Nice des ratios de promotion qui nous ont semblé justes et dont nous vous rappelons rapidement le détail.

De 1 à 10 proposables : 100%

De 11 à 20 : 80%

De 21 à 30 : 60%

De 31 à 40 : 40%

À partir de 40 : 100%

Or aujourd’hui les postes ouverts se situent parfois bien en deçà de ces quotas. Le résultat produit les effets suivants :

Pour la Métropole :

 

Grade Catégorie Proposables Postes ouverts Réserve
Adjoint administratif principal de classe (sans examen professionnel) C 282 25 31
Adjoint administratif principal de lere classe C 183 14 23
Adjoint technique principal de 2ème classe (sans exam pro ) C 627 49 76
Adjoint technique principal de 1er e classe C 59 10 1
Agent de maîtrise (sans examen professionnel) C 212 15 27
Agent de maîtrise principal C 134 8 19
Adjoint du patrimoine principal de 2ème classe (sans examen professionnel) C 28 5 12
Adjoint du patrimoine principal de 1ère classe C 11 2 7
Auxiliaire de puériculture principal de 1ère classe C 163 12 21
Agent spécialisé des écoles maternelles principal de 1ère classe C 256 20 31
Brigadier Chef Principal de Police Municipale C 94 15 4
Éducateur territorial de jeunes enfants principal B 4 2 2
Attaché principal (sans examen professionnel) A 7 2 5
Ingénieur principal A 3 2 1
Puéricultrice territoriale hors classe A 3 1 2
Cadre de santé de 1ère classe A 9 3 6
Cadre supérieur de santé A 4 2 2
Attaché hors classe A 13 2 8
Total 2092 189 278

Pour la Ville de Nice :

 

Grade Catégorie Proposables Postes ouverts Réserve
Adjoint administratif principal de classe (sans examen professionnel) C 122 10 14
Adjoint administratif principal de 1er e classe C 176 14 21
Adjoint technique principal PPAL de 2ème C 460 37 55
Adjoint technique principal de lere classe C 194 16 23
Agent de maîtrise (sans examen professionnel) C 408 30 52
Agent de maîtrise principal C 230 15 31
Attaché principal (sans examen professionnel) A 15 3 9
Total 1605 125 205

 

La colonne réserve est le résultat de l’application des ratios évoqués ci-dessus. Il faut savoir que pour les catégories C et B, les avancements et promotions n’ont que peu d’effets sur les rémunérations des agents qui peuvent gagner de o à 14 points, nous vous rappelons que la valeur du point est à 4.68602 €, il faut conjuguer cela avec une disposition de l’administration qui baisse les primes pour que le salaire ne soit pas augmenté la première année.

 

Monsieur le Maire Président, nous en appelons à la reconnaissance que vous portez à vos agents dont vous ne manquez jamais de reconnaître l’engagement et la valeur professionnelle, afin que vous ouvriez pour tous les grades où cela est possible la totalité des ratios que vous aviez fixés.

Nous vous sollicitons également sur le volet avancement, catégorie B, pour le grade de Chef de  service principal de 1er classe.

En effet depuis l’année dernière quatre postes sont non pourvus, nous avons dans les rangs de la  Police municipale des agents proposables qui servent notre collectivité depuis plus de trente-cinq  ans et qui approchent l’âge de la retraite.

Ces agents continuent d’assurer leur mission d’encadrement avec professionnalisme et dévouement.

Nous souhaiterions que leur pugnacité et leur fidélité à notre collectivité soient reconnues.

 

Dans l’attente d’une réponse que nous espérons favorable, nous vous prions de recevoir l’expression de notre haute considération.

 

Pour le Syndicat Force Ouvrière Des territoriaux de Nice MNCA

La Secrétaire Générale, Élodie Roux

 

 

Lettre au format pdf : Lettre CAP 2018


Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé – sur la Police Municipale de Nice

COMMUNIQUÉ DE LA FÉDÉRATION DES PERSONNELS DES SERVICES PUBLICS ET DES SERVICES DE SANTÉ FORCE OUVRIÈRE

La fédération des personnels des services publics et de santé FORCE OUVRIÈRE, apporte son total soutien aux personnels de la Police Municipale de Nice.
En effet, monsieur ESTROSI ne peut pas laisser à penser que notre secrétaire général, Jean Claude MAILLY puisse soutenir sa position.

Que penser en effet de l’attitude des élus qui après les attentats du 14 juillet n’ont pas pris la mesure de l’impact sur les agents.
Il est trop facile de se féliciter de la réactivité des services publics au lendemain de ce drame et de ne pas se préoccuper des personnels !

Pourquoi, alors qu’un comité d’hygiène et de sécurité avait été demandé dès le mois d’août, afin d’évoquer le mal être des agents, s’est-il tenu le 21 octobre 2016 ? N’y avait-il pas situation d’urgence ?

Pourquoi, dès le mois de septembre, n’avoir pas écouté les agents, lors de leurs nombreuses demandes de réunions, de rendez-vous ?

Alors il est nécessaire, enfin que les élus prennent leur responsabilité.

La seule réponse qui leurs est apportée se solde par des contraintes supplémentaires !

Oui les agents sont d’excellents professionnels, mais il faut :
° leurs donner les moyens,
° mettre en place un réel dialogue social,
° cesser la pression quotidienne,
° être à l’écoute des personnels qui subissent au quotidien les menaces et encourent des risques aujourd’hui incontestables !

NOUS NE LÂCHONS RIEN !

 

Communiqué Fédération –  PM Nice à télécharger.

Mouvement de soutien à la Police Municipale

Grève des Policiers Municipaux et des A.S.V.P

Nous avons déposé un préavis de grève du 23 au 27 janvier 2017 pour soutenir nos Policiers Municipaux et ASVP qui contestent une partie de la réorganisation qui leur a été proposée en Comité Technique du 17/01/2017.

Les raisons de notre action à leurs cotés sont expliquées dans notre communiqué du 23 janvier 2017, il s’agit surtout de refuser des cycles horaires qui risquent d’affecter la qualité de leur service (fatigue, perte de vigilance, stress) ainsi que leur vie sociale et familiale. (3 week-end ½ sur 6 travaillés)

 Les agents de la Police Municipale feront grève le 27 janvier 2017

Un rassemblement silencieux est prévu à 10 heure, PLACE DU PALAIS DE JUSTICE 

Le préavis de grève couvrant l’ensemble des fonctionnaires de nos administrations vous pouvez, même si vous n’êtes pas agent de la PM et si vous le souhaitez, manifester votre soutien à nos collègues policiers en faisant grève 55 minutes, une demi journée ou une journée.

Informations générales

Vous devez prévenir votre hièrarchie (responsable, correspondant RH) de votre volonté de faire grève ainsi que la durée de l’interruption de votre travail le matin du 27.

Pour les personnes qui pointent il n’existe pas aujourd’hui de solution pour signaler la grève, vous pointez donc normalement si vous faites grève une heure, la RH se chargera de décompter l’heure de grève.

La retenue sur salaire est proportionnelle à la durée de la grève (1/30è pour 1 journée d’absence, 1/60è pour ½ journée d’absence, 1/151,67è pour 1 heure d’absence).
Le supplément familial de traitement est maintenu.

COMMUNIQUE DU SYNDICAT FO DE NICE MNCA SUR LA REORGANISATION DE LA POLICE MUNICIPALE

FAIT à Nice le 23 janvier 2014

COMMUNIQUE DU SYNDICAT FO DE NICE MNCA SUR LA REORGANISATION DE LA POLICE MUNICIPALE

Lorsque le syndicat FO a été saisi par les Policiers municipaux, la réforme consistait notamment à ajouter dans le cycle de travail des week-ends supplémentaires entiers et sans aucune compensation financière. Les choses ont évolué depuis sans atteindre un niveau de contentement suffisant pour eux.

Sur l’ensemble des points qui vise à améliorer la qualité du service rendu aux citoyens, le point bloquant reste le cycle de travail proposé.

Nous sommes allés à la rencontre des policiers municipaux dans chaque poste pour entendre leur mécontentement sur les difficultés apportées par cette réforme, comme nous le ferions pour l’ensemble des services de la Ville de Nice ou de la Métropole qui nous le demanderait.

Le 12 janvier dernier a eu lieu une réunion d’échange d’informations entre FO et les personnels concernés. 52% d’entre eux, ayant eu la possibilité de se déplacer car ils n’étaient pas en mission ont alors voté à l’unanimité « NON a plus d’un week-end sur deux travaillé » et « NON aux 8 samedis travaillés en plus des week-ends complets » !

L’impact de la modification du cycle de travail incluant le week-end sera à évaluer dans le temps notamment au niveau de la santé, de l’acuité des réflexes, et des risques psycho-sociaux.

Les Policiers Municipaux sont parfaitement conscients de la réalité à laquelle ils sont confrontés chaque jour. Ce sont de grands professionnels qui agissent toujours de façon conforme aux ordres qu’ils reçoivent,  avec le souci permanent de l’intérêt des citoyens

Depuis que le préavis de grève a été lancé, de nouvelles propositions leur ont été faites, il est de notre devoir de syndicaliste de nous assurer que ces avancées sont bien conformes à leurs attentes.

Nous sommes actuellement encore sur le terrain.

Dans le même temps, il nous a été annoncé que la Direction devait rencontrer les 23 et 24 janvier l’ensemble des agents, nous attendons donc qu’il en soit ainsi fait, afin que nos collègues ASVP et Policiers aient toutes les explications et garanties nécessaires pour leur devenir.

Il est primordial pour nous d’agir à bon escient, nous travaillons avec sérieux. Aussi notre intention est d’agir en accord et pour le compte de nos collègues.

Même si nous sommes parfaitement conscients de la difficulté de l’administration et de l’exécutif, de conjuguer la nécessité de sécurité avec les conditions de travail des agents qui œuvrent au quotidien au service de tous, nous restons dans l’action.