COMMUNIQUE DU SYNDICAT FO DE NICE MNCA SUR LA REORGANISATION DE LA POLICE MUNICIPALE

FAIT à Nice le 23 janvier 2014

COMMUNIQUE DU SYNDICAT FO DE NICE MNCA SUR LA REORGANISATION DE LA POLICE MUNICIPALE

Lorsque le syndicat FO a été saisi par les Policiers municipaux, la réforme consistait notamment à ajouter dans le cycle de travail des week-ends supplémentaires entiers et sans aucune compensation financière. Les choses ont évolué depuis sans atteindre un niveau de contentement suffisant pour eux.

Sur l’ensemble des points qui vise à améliorer la qualité du service rendu aux citoyens, le point bloquant reste le cycle de travail proposé.

Nous sommes allés à la rencontre des policiers municipaux dans chaque poste pour entendre leur mécontentement sur les difficultés apportées par cette réforme, comme nous le ferions pour l’ensemble des services de la Ville de Nice ou de la Métropole qui nous le demanderait.

Le 12 janvier dernier a eu lieu une réunion d’échange d’informations entre FO et les personnels concernés. 52% d’entre eux, ayant eu la possibilité de se déplacer car ils n’étaient pas en mission ont alors voté à l’unanimité « NON a plus d’un week-end sur deux travaillé » et « NON aux 8 samedis travaillés en plus des week-ends complets » !

L’impact de la modification du cycle de travail incluant le week-end sera à évaluer dans le temps notamment au niveau de la santé, de l’acuité des réflexes, et des risques psycho-sociaux.

Les Policiers Municipaux sont parfaitement conscients de la réalité à laquelle ils sont confrontés chaque jour. Ce sont de grands professionnels qui agissent toujours de façon conforme aux ordres qu’ils reçoivent,  avec le souci permanent de l’intérêt des citoyens

Depuis que le préavis de grève a été lancé, de nouvelles propositions leur ont été faites, il est de notre devoir de syndicaliste de nous assurer que ces avancées sont bien conformes à leurs attentes.

Nous sommes actuellement encore sur le terrain.

Dans le même temps, il nous a été annoncé que la Direction devait rencontrer les 23 et 24 janvier l’ensemble des agents, nous attendons donc qu’il en soit ainsi fait, afin que nos collègues ASVP et Policiers aient toutes les explications et garanties nécessaires pour leur devenir.

Il est primordial pour nous d’agir à bon escient, nous travaillons avec sérieux. Aussi notre intention est d’agir en accord et pour le compte de nos collègues.

Même si nous sommes parfaitement conscients de la difficulté de l’administration et de l’exécutif, de conjuguer la nécessité de sécurité avec les conditions de travail des agents qui œuvrent au quotidien au service de tous, nous restons dans l’action.